mardi 2 décembre 2014

Tuto de la veste de portage

 

Ayant un métier très scientifique, ce blog et les loisirs créatifs me permettent de compenser ;-)
Pendant des années, mon loisir principal était la lecture, car je n'avais pas le temps de m'investir dans autre chose... puis est arrivé mon 1er congé maternité, et cloîtrée à la maison j'ai parcouru beaucoup de blogs de maternage; le maternage m'a menée au portage et le portage à la couture d'une veste de portage!
Aussi, je vous propose de retrouver ici le tuto de ma veste de portage, explications initialement disponibles sur mon ancien blog.

Nous sommes en 2009: "C'est alléchée par le tuto du Croco, que je me suis décidée à sortir ma machine à coudre ... Après avoir fait mes armes sur la sortie de bain, je me suis attaquée à la veste de portage!
En effet, c'est pas le tout d'avoir l'écharpe, mais pour porter le tit bébé en plein hiver, mieux vaut avoir une veste adaptée qui enveloppe bien Maman et bébé (ou Papa et bébé, ne soyons pas sectaires ;-))

 L'inconvénient, c'est que ces vestes sont assez onéreuses (de 80 à 300E)...
Quand je suis tombée sur ce tuto, ça avait l'air tellement simple que je n'ai pas pu résister: il s'agit tout simplement de rajouter un empiècement sur le devant d'une simple veste.
De mon côté, ne sachant pas trop où acheter du tissu polaire, des fermetures éclairs compatibles, etc, j'ai pris le parti d'acheter 2 vestes polaires identiques (elles étaient à - 50%, ça tombe bien ;-)), bien chaudes, au rayon homme: une pour faire la veste, l'autre pour être "désossée". Le seul inconvénient, c'est que j'ai dû jongler avec les multiples épaisseurs de tissu déjà présentes dans le montage de la veste (notamment liées au fait que c'était une veste à manches raglan, ce qui fait que j'ai dû couper à travers la couture), ce qui représentait parfois une hauteur quasi insurmontable pour ma machine!
Je me suis également limitée au portage devant, car ça m'étonnerai que je le porte encore l'hiver prochain.
En tous cas, si vous voulez vous lancer, voici la marche à suivre (j'y ai passé 3 soirées d'environ 2h, dont une rien que pour coudre les décorations à la main):

Tout d'abord, voici la veste qui sera "sacrifiée" et le modèle pour les dimensions de l'empiècement.

Avant d'entailler la veste, il faut récupérer l'élastique de serrage en bas, ainsi que les stop-cordons.

Ensuite, couper le devant de la veste le long des côtés.

Assembler les deux moitiés dos à dos.

Les ajuster de façon à respecter les dimensions du patron; les fermetures-éclairs représentent les côtés en biais, il faut donc enlever du tissu au milieu.

Epingler les deux pièces, et découper à environ 1,5cm.

Voici les deux moitiés une fois cousues, qui s'adaptent parfaitement à la veste complète.

Epingler le haut de la pièce de façon à former le col;
 piquer le col à la machine.
Placer les deux boutonnières sur l'empiècement, les percer et passer l'élastique. J'ai choisi contrairement au modèle, de ne faire qu'une seule boutonnière par élastique pour un resserrage central.


Fixer l'élastique à l'intérieur et le coudre solidement.

A ce stade, l'essentiel est fait; je me suis attaquée à la décoration (des bandes de feutrine cousues à la main et assorties au passepoil de la veste):
Pour terminer, j'ai doublé la pièce en utilisant le dos de la veste déjà découpée. Ceci permettra que l'intérieur soit plus confortable, plus chaud et plus joli, puisqu'on ne verra pas toutes les coutures.
J'ai épinglé le devant sur le tissu restant et découpé largement à 1,5 à 2 cm des épingles.

Ensuite assembler les deux pièces dos à dos sur 3 côtés, laisser le plus petit côté ouvert pour retourner l'ensemble comme une chaussette. Piquer à la machine le 4ème côté.

Bâtir une goulotte le long de l'élastique de serrage, et piquer à la machine à l'extérieur du bâti pour être sûr de ne pas piquer l'élastique ;-)
Je ne l'ai fait que pour l'élastique du haut, le plus long; en bas, j'ai préféré laisser comme ça pour éviter d'avoir trop de coutures apparentes.

Et voilà l'empiècement terminé, vu de l'extérieur:

Et vu à l'intérieur:

Le chef-d'oeuvre testé et approuvé par maman et bébé!"


 Vous pouvez également retrouver mon tuto pour coudre un sling sur mon ancien blog.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire